Lac du Der: message important

Bonjour à toutes et à tous

Bonjour à toutes et à tous. Je ne vais pas publier de photographie mais ce message est adressé à
toutes celles et tous ceux qui aiment les oiseaux et les prendre en photo et qui viennent au Lac du
Der pour photographier les grues cendrées.
Je suis bénévole pour la LPO ChampagneArdenne et je fais partie des 1214 compteurs de grues
cendrées de mioctobre à mimars, présent tous les dimanches matin à l’aube pour donner
l’évolution du nombre des demoiselles du lac présentes sur le dortoir.
Depuis le début de la « saison » migratoire, nous constatons de plus en plus d’attitudes
irrespectueuses des consignes d’observation :
voitures arrêtées au bord de la route = danger pour les autres automobilistes + effarouchement des
grues cendrées en train de manger
personnes descendant en bas des digues pour faire une « meilleure » photographie ou parce qu’ils
sont gênés par l’affluence des touristes venus très tôt pour les voir s’envoler
personnes utilisant des petits APN et ne désactivant par leur flash
personnes se rendant carrément sur les zones d’herbe au milieu du lac (avec landau, chien, etc.)
La situation devient critique et il n’est pas concevable de continuer à accueillir du public
(photographes ou non) sans qu’un minimum de règles soit respecté.
Je vous demande, à vous photographes venus pour les voir et prendre de beaux clichés, de montrer
le BON EXEMPLE en ne descendant pas dans les cailloux en bas des berges des digues, en faisant
éventuellement aussi preuve de civisme et de courtoisie (ce n’est pas parce que vous avez besoin de
2m autour de vous pour faire une rotation complète sur votre trépied que vous ne pouvez pas céder
1m à côté de vous pour des enfants qui veulent regarder…), de demander aux gens qui
descendraient sur la vase de remonter, de demander aux « flashouilleurs » de couper leur flash…
Le Lac du Der est TRES GRAND et nous ne pouvons pas être partout pour faire respecter ces petites
règles, ce n’est d’ailleurs pas notre rôle (mais nous allons être de plus en plus vigilants).
Merci de faire passer le message à vos ami(e)s qui viennent les voir, au public autour de vous qui
n’est pas forcément sensible à l’impact de leur présence.
Je vous remercie pour elles !
© Photo Christine Tomasson

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.