ASPAS : Newsletter Mai 2021

chasse à courre au cerf

Newsletter – Mai 2021

Au sommaire de cette lettre d’information : une ministre « choquée » par la chasse en enclos, un maire qui restreint la chasse à courre sur sa commune, un nouvel appel à mobilisation pour les blaireaux et un nouveau reportage consacré aux Réserves de Vie Sauvage® de l’ASPAS.

Bonne lecture.

Barbara POMPILI veut une loi pour interdire la chasse en enclos.

Invitée de l’antenne d’Europe 1 mardi 25 mai 2021, la ministre de la Transition écologique s’est dite « choquée » par la pratique de la chasse en enclos, suite à la diffusion deux jours plus tôt de l’enquête Le monde opaque des chasses en enclos sur France 5. Présentée par le journaliste militant Hugo Clément, l’émission a largement mis en lumière le combat pionnier de l’ASPAS pour mettre fin à ces chasses cruelles.
>>En Savoir Plus

Appel à action : les blaireaux ont toujours besoin de vous.

Le préfet de l’Ardèche veut repousser la date de début du déterrage des blaireaux dans ce département, au 1er août 2022 au lieu du 15 mai ! Devant ce qui serait une petite avancée pour la cause animale, les chasseurs s’organisent au niveau national pour faire reculer le Préfet… Il est donc important de participer massivement à la consultation publique en cours avant le 3 juin ! >> En savoir plus et participer

D’autres consultations publiques nettement moins favorables aux blaireaux sont encore en cours dans le Puy-de-Dôme, la Haute-Savoie, la Somme, le Rhône et les Deux-Sèvres. >> En savoir plus et participer
Vercors Vie Sauvage

Restrictions de la chasse à courre confirmée à Pont-Sainte-Maxence !

C’est une excellente nouvelle pour la tranquillité et la sécurité des quelque 12 000 riverains de Pont-Sainte-Maxence, petite ville de l’Oise entourée de forêt et théâtre de nombreux incidents liés à la chasse à courre ces dernières années : le 25 mai 2021, la Cour administrative d’appel de Douai a confirmé la légalité de l’arrêté du maire Arnaud Dumontier, en ce qu’il restreint la pratique de ce loisir sanguinaire sur le territoire de la commune ! L’ASPAS, qui est intervenue dans la procédure en soutien au maire, est satisfaite de cette décision qui en appelle d’autres. >> En savoir plus

Chasse en enclos

MALTRAITANCE ANIMALE : L’APPEL DE 30 PARLEMENTAIRES ET 43 ONG POUR QUE LE TEXTE SOIT DÉBATTU AU SÉNAT

L’ASPAS fait partie des associations à signer cet appel lancé par l’association Convergence Animaux Politique (CAP). Votée le 29 janvier dernier à l’Assemblée, la proposition de loi vise notamment à mettre fin à la captivité de nombreux animaux sauvages. Nous demandons au Premier Ministre d’intervenir afin que le débat puisse avoir lieu au Sénat dans les plus brefs délais.
>> Lire l’appel

 

Rencontrons-nous

Bonne nouvelle : les évènements physiques reprennent… doucement mais sûrement !

En juillet, l’ASPAS tiendra un stand au Festival Pop’Sciences à Vienne (69), ainsi qu’à la Foire Bio de Bazens (47). Plus tard, en novembre, retrouvez-nous (si tout va bien !) au Salon du Bien-être d’Agen (47), et au Festival de la photo de Montier-en-Der (52).

L’ASPAS aura par ailleurs besoin de renfort pour tenir à l’automne un stand au Festival de Ménigoute (79), aux journées « Dessine-moi une tomate » de Grimaud (83), ainsi qu’au festival Pôle Grands Prédateurs de Lons le Saunier.

Si vous souhaitez vous engager dans l’un ou l’autre de ces évènements, contactez Nelly en écrivant à actions@aspas-nature.org.

Retrouvez tous les évènements sur l’agenda en ligne.

LES RÉSERVES DE VIE SAUVAGE®

 

A l’honneur sur France3

Un reportage diffusé mercredi 25 mai, consacré au réensauvagement en France, donne la part belle à trois des Réserves de l’ASPAS situées dans la Drôme : le Grand Barry, les Deux-Lacs et le Vercors. L’occasion de revenir sur le concept de libre évolution, qui prévaut dans ces territoires exempts de toute exploitation humaine. Pour le voir ou le revoir, c’est par ici.

La question du mois

Comment des chasses à courre peuvent-elles régulièrement se terminer dans des jardins ? >> Lire la réponse

SOUTENEZ NOS ACTIONS POUR LES ANIMAUX

L’ASPAS, association reconnue d’utilité publique :

100% indépendante, 0 subvention.

Seuls vos dons font nos actions.
JE FAIS UN DON